A partir du samedi 28 novembre, tous les offices auront lieu comme ils ont été prévus dans "La Passerelle", mais dans la limite de 30 personnes.
Solidarité et sacrement de l'onction des malades
Avant tout, ayez entre vous une charité intense (1 P 4,8)

Servir la vie des hommes


« Il y a un lien indissociable entre le culte chrétien et la vie des hommes, en ce qu’elle a de  plus fragile et de plus menacé. On ne peut pas servir et aimer Dieu que l’on ne voit pas sans l’honorer dans les plus démunis de nos frères.

Pour mettre en œuvre ce lien fondamental entre service de Dieu et service des hommes, l’Eglise encourage ses membres à prendre en charge le monde qui leur est confié, avec les exigences de solidarité que cela comporte, et à discerner les terrains nouveaux sur lesquels des initiatives créatrices sont attendues, qu’il s’agisse de la solidarité avec les migrants ou de la présence aux personnes âgées ou handicapées.

L’Eglise doit apprendre à devenir toujours davantage cette communauté originale où des exclus et même des “oubliés” de la société civile se voient reconnaître la dignité de membres actifs du Corps du Christ.

La pastorale des malades connaît aussi, à l’heure actuelle, un développement notable, grâce aux personnes qui s’engagent non seulement à visiter des malades, mais à leur permettre de se reconnaître eux-mêmes comme des membres à part entière de la communauté chrétienne. Une telle présence aux malades oblige l’Eglise entière à aller sans crainte au cœur du mystère de l’homme souffrant, là où l’expérience chrétienne passe, souvent de façon radicale, par l’abandon à Dieu, par l’ouverture à sa bonté et par la conscience d’une communion personnelle au Christ Sauveur » (Les évêques de France, Lettre aux catholiques de France, 1996).

Dans la communauté de paroisses, le prêtre et une équipe visitent régulièrement les personnes à domicile et à l’EHPAD.
Toute personne seule, âgée ou malade qui le souhaite peut demander à être visitée.

A ceux dont la santé commence à être sérieusement atteinte par la maladie ou la vieillesse, un signe d’espérance est proposé : le sacrement de l’onction des malades.
Quand il est accueilli dans la foi, il est source de réconfort, soutien dans l’épreuve et  aide pour vaincre la maladie, si Dieu le veut.
Chacun peut demander ce sacrement pour lui-même ou pour un proche lorsque son état de santé s’aggrave.

L'un de vous est malade ou souhaite être visité ?

Père Sébastien SCHMITT
03 89 25 81 59
Jeannette FLIEG
03 89 68 70 32



SAM
28
NOV
Waldighoffen
Messe dominicale
18:30
DIM
29
NOV
Muespach-le-Haut
Messe dominicale
09:30
DIM
29
NOV
Roppentzwiller
Messe dominicale
11:00
MAR
01
DEC
Waldighoffen
Messe de semaine
18h30
Dernières actualités
Pastorale des enfants

Les enfants se sont exprimés de différentes façons et ont choisi de..

SAINTE CECILE

Ce dimanche, 22 novembre, à l'occasion de la solennité du Christ, Roi..

SOUVENIR DE TOUS LES DEFUNTS

Malgré le confinement, nous avons pu nous réunir, le 2 novembre, pour..