Paulette KEMPF (D) - Obs: 23.06.21 - 14h30
Hilda Hatstatt (M) - Obs: 24.06.21 - 14h30
En attendant le prochain bulletin, l'horaire des messes de juillet à septembre est en ligne dans l'onglet "Messes et offices". Bel été à tous !

Retour à l'accueil

Pâques : Christ est ressuscité !
Actualité du 04/04/2021


Au cours de la Veillée pascale, il est prévu qu’on lise jusqu’à sept lectures de l’Ancien Testament, une du Nouveau Testament (une lettre de saint Paul) et l’Evangile de la résurrection.

Au cours de la veillée qui a débuté, cette année, dans la communauté de paroisses, dimanche, vers la fin de la nuit, en raison du couvre-feu, et qui s’est achevée après que le soleil se soit levé, cinq lectures de l’Ancien Testament ont été lues en plus de la lettre de saint Paul et de l’Evangile.

Pourquoi fait-on tellement de lectures au cours de la Veillée pascale ? Ne pourrait-on pas se limiter à deux ou trois lectures comme habituellement ?

Au cours de la Veillée pascale, on fait, en réalité, ce que le Seigneur Jésus a fait avec ses disciples, après sa résurrection, d’abord avec deux d’entre eux, qui marchaient vers Emmaüs, puis avec tous. Il a ouvert leur intelligence à la compréhension des Ecritures pour qu’ils se rappellent ce qu’il leur avait dit quand il était encore avec eux : il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à son sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes (cf. Lc 24, 44-45).

Cela signifie que toutes les lectures de l’Ancien Testament, qu’on a faites et qui ont été écrites avant Jésus, le concernent, lui. Elles parlent, bien sûr, des événements qui ont eu lieu dans le passé, qu’il s’agisse de la création, d’Abraham, de Moïse et de la sortie d’Egypte, ou encore de l’époque des prophètes. Mais, bien qu’elles parlent de ces événements qui ont eu lieu à un moment donné, elles parlent aussi de Jésus, comme s’il y avait, en elles, un sens caché qui n’a été révélé, qui n’est venu au jour, qu’après ce qui est arrivé à Jésus.

C’est ce que Jésus aide ses disciples à comprendre, ce que la Veillée pascale nous aide, nous, à comprendre. L’Ancien Testament ne décrit pas seulement ce qui s’est passé. Il dévoile ce qui va arriver à Jésus, mais il ne le dévoile pas à la façon d’un devin, comme si la vie de Jésus était écrite d’avance et qu’il n’aurait plus qu’à l’interpréter telle une pièce de théâtre. C’est seulement une fois que tout est arrivé à Jésus qu’on a saisi que toute l’Ecriture – la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes – a parlé de lui, que c’est en lui que tout s’éclaire, que tout trouve son sens, que tout s’accomplit.

Les événements du passé ne sont pas dus au hasard. Ils ont un sens et c’est en Jésus, mort et ressuscité, que leur sens est dévoilé.

C’est pourquoi, au cours de la Veillée pascale, on fait tant de lectures de l’Ancien Testament, car, sans elles, on ne peut pas bien comprendre ce qui concerne Jésus. C’est seulement après que Jésus a, pour ainsi dire, fait ce détour avec ses disciples qu’ils ont compris que cela devait lui arriver, comme il le leur avait dit, non parce que tout était décidé d’avance, mais parce que, par les événements du passé, Dieu a préparé la venue de Jésus, pour qu’à la lumière de ce qui s’est passé, on le reconnaisse. Les deux disciples qui marchaient vers Emmaüs ne disent-ils pas, après que Jésus les ait rejoints et leur ait interprété ce qui le concernait : « Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route et nous ouvrait les Écritures ? » (Lc 24, 32).

« Bien des choses ont été annoncées par de nombreux prophètes en vue du mystère de Pâques qui est le Christ, dit ainsi un auteur ancien, Méliton de Sardes. C’est lui qui endura bien des épreuves en un grand nombre de personnages qui le préfiguraient : en Isaac il a été lié sur le bois ; en Moïse il a été exposé à la mort ; dans l’agneau il a été égorgé ; dans les prophètes il a été méprisé. »

Plus encore, la Veillée pascale ne nous aide pas seulement à comprendre que ce qui est arrivé à Jésus est ce qui a été annoncé autrefois, mais qu’il est ressuscité pour nous et que nous sommes ressuscités avec lui. A quoi cela nous servirait que Jésus soit ressuscité, si ce n’était pas pour nous ? Par le baptême, dit, en effet, saint Paul, nous avons été unis à sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi (cf. Rm 6, 4).

Par le baptême, nous sommes morts au péché, à tout ce qui nous emmène loin de Dieu et qui nous divise les uns les autres, pour mener une vie nouvelle. C’est pour cela qu’on renouvelle sa profession de foi au cours de la Veillée pascale, pour que la vie du Christ ressuscité, comme une source, coule de nouveau en nous, pour se défaire, d’une façon plus décidée, de la conduite de l’homme ancien et adopter celle de l’homme nouveau, né de l’eau et de l’Esprit, plus conforme à l’image de Dieu qui nous a créés.

La Veillée pascale « nous apprend, dit le pape François, à faire mémoire des œuvres de Dieu », celles qu’il a réalisées dans le passé et qui concernaient Jésus, celle, plus merveilleuse encore, de sa résurrection, celle de notre baptême par lequel nous sommes morts avec lui au péché et vivants en lui pour Dieu. « Les lectures, dit le pape, nous ont raconté, en effet, sa fidélité, l’histoire de son amour envers nous. La Parole vivante de Dieu est capable de nous associer à cette histoire d’amour. »

Continuons à nous rappeler, comme au cours de cette veillée, l’histoire de son amour, ce que Dieu a fait et qui s’est accompli en Jésus ressuscité, et ce qu’il a fait pour nous, ses paroles qui nous ont touchés. Comme les femmes venues de grand matin au tombeau, ne soyons pas effrayés ! Que la mémoire de ses œuvres et de ses paroles soit une lumière qui guide nos pas dans la confiance et dans l’espérance.

Saintes et joyeuses fêtes de Pâques, à tous !

Les dernières actualités

Dernières actualités
Première communion

La première communion des enfants, qui l'attendaient avec une certaine..

Sainte Odile chez nous !

De mars à novembre 2021, la caravane du Grand Jubilé..

Pâques : Christ est ressuscité !

Au cours de la Veillée pascale, il est prévu qu’on..

Préparation à la 1ère communion

Les enfants se préparant à leur première Communion, se sont..

Samedi Saint

Marie-Madeleine, Marie la mère de Jacques, Salomé, ces trois femmes..

Vendredi Saint

Nous célébrons en ce jour la Passion du Seigneur. Célébrer..

Dimanche des Rameaux

Mc 14, 1-15, 47 Nous venons de lire deux chapitres entiers..

5ème dimanche de carême

Jr 31, 31-34 Ps 50 He 5, 7-9 Jn 12,..

Accueillir un enfant en vacances : le plus beau des cadeaux !

L’année 2020 nous a marqués. Nous nous sommes sentis reliés..

4ème dimanche de carême

2 Ch 36, 14-16.19-23 ; Ep 2, 4-10 ; Jn..